Aaaaaaah on l’aime bien la binouze d’après grimpe ! Mais quel est son impact sur notre corps ? L’alcool après le sport : bonne ou mauvaise idée ?

Comment réagit notre corps à l’effort ?

Faire du sport cause de nombreuses réactions dans notre corps :

  • De multiples micro-lésions musculaires
  • Une diminution de nos réserves de glycogène (quantité de glucose dans le sang)
  • La transpiration, réduisant ainsi notre volume sanguin en charge de l’oxygénation de nos muscles et nos réserves d’électrolytes.
    Les électrolytes sont des sels minéraux présents dans le sang, comme le calcium et le magnésium, qui jouent un rôle dans la contraction musculaire.
  • Et bien d’autres…

Parmi elles, certaines vont être directement impactées par la consommation d’alcool.

En parallèle des bienfaits que cela apporte, pratiquer une activité physique fatigue énormément notre corps, c’est pourquoi la qualité du repos qui suit une séance est tout aussi importante. Une bonne récupération se fait à base de repos, d’eau et de nutriments !

La consommation d’alcool ne va malheureusement pas dans le sens de ce processus de récupération, contrairement à ce que pense Homer…

Alcool après le sport - Homer Simpson

Alcool après le sport : quelles conséquences ?

L’alcool déshydrate notre corps

L’alcool favorise le phénomène de déshydratation du corps en augmentant le volume des urines ; on dit qu’il est diurétique.

Lorsque l’on boit de l’alcool, nos reins vont fabriquer davantage d’urine afin de réguler notre concentration en minéraux dans le sang mais aussi de purger les déchets de notre organisme. Cependant, tous ces éléments nécessitent d’être dilués… et qui dit dilution dit eau ! Nos reins vont donc devoir puiser un maximum d’eau, c’est pour cela que l’alcool déshydrate notre corps.

L’alcool favorise la dilatation des vaisseaux sanguins

L’alcool a un effet vasodilatateur. En s’ouvrant davantage, nos vaisseaux sanguins favorisent le gonflement de nos blessures. De plus, la récupération du volume sanguin est également ralenti.

Pour information, c’est ce même phénomène de dilatation des vaisseaux sanguins qui provoque les fameux maux de têtes et migraines que nous pouvons parfois rencontrer après une consommation importante d’alcool.

L’alcool réduit l’efficacité de nos hormones

Nos hormones jouent également un rôle dans le processus de récupération.

C’est principalement la testostérone, hormone spécialisée dans la fabrication de protéines, qui en pâtit. La reconstitution du muscle après l’effort est donc compliquée par la consommation d’alcool après le sport.

L’alcool trouble notre sommeil

Enfin, si nous dormons généralement mieux après une grosse séance de sport, c’est tout l’inverse lorsque nous avons bu. Après avoir bu nous avons certes tendance à rapidement somnoler, mais la proportion de sommeil réparateur est dégradée au dépend d’un sommeil plus léger.

Quand nous dormons, divers processus physiologiques et biochimiques restaurent les dommages causés à notre organisme lors d’une séance de sport ou plus généralement lors d’une journée classique. Nos os se renouvellent, notre peau se répare, nos tissus se régénèrent, nous éliminons nos toxines et nos muscles se forment ! En bref, le repos et surtout notre corps, sont magiques. La nuit qui va suivre une séance de sport est donc très importante pour que notre corps puisse se réparer et se renforcer !

Le sommeil étant indispensable à une bonne récupération physique, un sommeil de mauvaise qualité est nocif à une bonne récupération physique.

En résumé

Une bonne récupération sportive demande : de l’eau, des nutriments et du repos.

L’alcool après le sport n’est pas bon pour la récupération car il provoque :

  • Une déshydratation du corps.
  • Un ralentissement de la récupération du volume sanguin.
  • Une mauvaise reconstruction du muscle due à un ralentissement de nos hormones.
  • Un sommeil moins réparateur pour nos muscles.

Non, on n’allait pas vous mentir pour vous faire plaisir en vous disant que c’est bien… Cependant, tout est question de fréquence et de quantité. Un verre de temps en temps ne ruinera pas tous vos efforts !

Maintenant, vous ne pouvez pas dire que vous ne saviez pas ! 😉

[Coup de coeur #1] PACK RÉSISTANCE

« J'aimerais bien gagner en résistance et puissance dans les avant-bras, poignets et doigts... »

💪 Dans notre quête des cotations supérieures, on se confronte forcément à des prises de plus en plus petites et de plus en plus difficiles à tenir. Pour y parvenir, il suffit de s’entraîner et cibler les bons muscles en utilisant des outils adaptés.

💬 Le pack résistance que nous vous recommandons est idéal pour les grimpeurs qui souhaitent progresser en dehors des parois. Il va vous permettre de développer considérablement les muscles de vos avants-bras, votre poigne, ainsi que vos doigts en effectuant des mouvements d’ouverture et de fermeture.