L’escalade aux Jeux Olympiques 2020, ça sera une grande premiĂšre pour notre sport. Les fĂ©dĂ©rations internationales ont travaillĂ© sans relĂąche depuis des annĂ©es pour en arriver lĂ . Comment c’est arrivĂ© ? Quel est le format d’Ă©preuves qui a Ă©tĂ© choisi ? On vous dit tout sur cet Ă©vĂ©nement qui s’annonce inoubliable !

L’histoire de l’escalade sportive

Le chemin a Ă©tĂ© long avant que l’escalade soit au programme des Jeux Olympiques de 2020. Faisons un point sur l’histoire de l’escalade sportive.

Les premiĂšres compĂ©titions officielles ont eu lieu dans les annĂ©es 80. Elles sont alors administrĂ©es par l’Union internationale des associations d’alpinisme (UIAA). Plus les annĂ©es passent, plus l’escalade se dĂ©mocratise. L’engouement est tel que l’UIAA dĂ©cide de crĂ©er une fĂ©dĂ©ration autonome d’escalade. C’est en janvier 2007 que naĂźt la FĂ©dĂ©ration Internationale d’Escalade, appelĂ©e IFSC en anglais (International Federation of Sport Climbing).

L’escalade faisant partie des sports prometteurs, le ComitĂ© International Olympique – CIO – la reconnaĂźt provisoirement. En 2010, l’escalade et la fĂ©dĂ©ration internationale d’escalade sont dĂ©finitivement intĂ©grĂ©s au mouvement olympique.

DĂšs lors, l’enjeu pour l’IFSC Ă©tait de convaincre le CIO que l’escalade devait devenir un sport olympique. Sans succĂšs.

Une grande nouveautĂ© apparaĂźt pour les Jeux Olympiques 2020. Le CIO dĂ©cide de l’ajout de sports additionnels au programme des jeux. C’est le pays hĂŽte qui dĂ©cide des sports additionnels qu’il veut proposer. Ensuite, le comitĂ© olympique approuve ou non cette liste de sports.

Pour 2020, c’est donc le Japon, en tant que pays organisateur, qui a fait sa proposition. L’escalade faisait partie des favoris et a Ă©tĂ© souhaitĂ©e avec le skateboard, le surf, le baseball/softball et le karatĂ©.

La dĂ©cision est prise en aoĂ»t 2016, les cinq sports sont approuvĂ©s. L’escalade aux Jeux Olympiques 2020 : DONE ! 🎉

Nouvel enjeu à présent, proposer un format qui respecte la discipline, les athlÚtes mais aussi les exigences du CIO.

Format des Ă©preuves d’escalade aux Jeux Olympiques 2020

Les exigences du CIO étaient simples. 20 hommes et 20 femmes participeront aux épreuves. Il y aura seulement un podium pour les hommes et un podium pour les femmes. Autre point important, parmi les sélectionnés, chaque pays pourra présenter au maximum deux athlÚtes de chaque sexe.

Quand on sait que l’escalade sportive est constituĂ© de trois Ă©preuves complĂštement diffĂ©rentes, la tĂąche n’est pas simple. La difficultĂ©, le bloc et la vitesse ont eu, jusqu’Ă  prĂ©sent, leurs propres compĂ©titions. Les grimpeurs sont, pour la plupart, experts d’une seule discipline.

Si vous ne connaissez pas encore la diffĂ©rence entre le bloc la difficultĂ© et la vitesse, je vous invite Ă  lire notre article sur les principaux types d’escalade.

La fĂ©dĂ©ration internationale d’escalade a donc proposĂ© un format combinĂ©. C’est-Ă -dire qu’il y aura des Ă©preuves, et donc un classement, dans chacune des trois disciplines. Pour obtenir le score global d’un athlĂšte, on multiplie ses trois classements. Le score le plus faible l’emporte.

Prenons un exemple. Si un sportif se classe premier en difficulté, deuxiÚme en bloc et douziÚme en vitesse, il obtient le score suivant : 1 x 2 x 12 = 24.

Un bon schéma vaut mieux que de longues phrases, voici donc le déroulement des épreuves de qualification et des phases finales :

Escalade aux Jeux Olympiques 2020 - Schéma des épreuves
Le schĂ©ma probable de la compĂ©tition d’escalade aux JO de Tokyo 2020 (LucasBoirat/FFME/D.R)

Le format des Ă©preuves d’escalade aux Jeux Olympiques 2020 n’a pas Ă©tĂ© trĂšs bien accueilli par les athlĂštes. Ils sont tous experts dans une, voire deux, disciplines. Le combinĂ© les oblige s’exercer et devenir performants dans toutes. Ce n’est pas facile quand on s’est spĂ©cialisĂ© depuis longtemps.

Une chose est sĂ»re, pour ĂȘtre champion olympique, ils devront montrer leurs capacitĂ©s d’adaptation et d’apprentissage. Et ça, sans attendre l’Ă©tĂ© 2020. En effet, les qualifications pour les Jeux Olympiques ont dĂ©jĂ  dĂ©butĂ© et se terminent au printemps 2020.

Pour en savoir plus, je vous invite Ă  lire notre article sur les qualifications aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Et ensuite ?

L’escalade aux Jeux Olympiques 2020, ce n’Ă©tait qu’un dĂ©but !

Et oui, l’escalade fera aussi partie des sports additionnels des Jeux Olympiques de Paris en 2024. Le format sera diffĂ©rent. Adieu le combinĂ© des trois disciplines ! Il y aura deux Ă©preuves : une de vitesse, et une de difficultĂ© et de bloc. On aura donc quatre champions olympiques, deux hommes et deux femmes. VoilĂ  qui devrait mieux convenir Ă  tous. â˜ș

Pour la suite, l’enjeu est important pour l’IFSC. L’objectif est de rĂ©ussir Ă  intĂ©grer l’escalade dans le programme permanent des Jeux Olympiques. Ainsi la prĂ©sence ou non de l’escalade ne dĂ©pendra plus de la sĂ©lection que font les pays hĂŽtes pour les sports additionnels.

Affaire à suivre dans les prochaines années !


Vous savez Ă  prĂ©sent tout sur l’escalade aux Jeux Olympiques. Grande premiĂšre dans l’histoire de notre sport et qui annonce beaucoup de belles choses Ă  venir !

Il nous tarde l’Ă©tĂ© 2020 pour voir s’affronter les meilleurs grimpeurs de la planĂšte. D’ici lĂ , de nombreuses Ă©preuves de qualification nous permettent de les voir Ă©voluer et se dĂ©passer. đŸ’Ș