Motivation et détermination, voilà quels sont les indispensables du grimpeur de voie ! Bon, blague à part, même si sans eux tu n’iras pas bien loin, il y a certains équipements sans lesquels tu resteras au sol. L’équipe Climb Camp te donne ses conseils pour être au top à tes débuts en salle de voie !

Ps : tu l’auras compris, on part ici du principe qu’en salle, la corde est fournie, ainsi que les relais sur le mur.

Les indispensables du grimpeur de voie

#1 Des chaussons

Si tu commences l’escalade, c’est certainement la première chose que tu vas acheter. À scratch ou à lacets, plus ou moins cambrés, pour pieds égyptiens ou pieds romains, pour la falaise ou pour le bloc… Il y en a pour tous les goûts et toutes les morphologies. À toi de bien choisir selon ton utilisation !

#2 Un baudrier

Le baudrier est un équipement de protection qui permet au grimpeur d’être relié à une corde et d’éviter les chutes. Un large choix est disponible selon l’utilisation que tu en auras : escalade, alpinisme, via ferrata, canyoning… Tous ces sports nécessitent l’utilisation d’un baudrier. En escalade de voie il est indispensable. Sauf si tu t’appelles Alex Honnold, évidemment 😂

#3 Un système d’assurage

Les indispensables du grimpeur de voie - Système d'assurage

Un système d’assurage, aussi appelé assureur, est un appareil qui permet de freiner voire de stopper la descente d’un grimpeur. En fait, d’un côté la corde est accrochée au grimpeur, et de l’autre, à la personne qui l’assure par le biais du système d’assurage. Il en existe differents types et peuvent être classés dans deux catégories principales : les systèmes non-autobloquants et les systèmes à freinage assisté. A toi de choisir selon le niveau de sécurité et la polyvalente que tu souhaites pour ton assureur.

#4 Un mousqueton

Le mousqueton est un anneau en métal avec un système d’ouverture facile. Il permet de faire le lien entre le baudrier du grimpeur et le système d’assurage.

Il en existe de différentes formes et différents types de verrouillage. Selon leur forme, ils sont plus ou moins adaptés à certaines utilisations. On vous explique tous ces éléments dans notre article sur les différents types de mousquetons. Pour relier ton baudrier à ton assureur, je te conseille un mousqueton asymétrique avec un système de verrouillage pour la sécurité.

Il te faudra au minimum un mousqueton pour pouvoir faire ta séance, mais n’hésite pas à en avoir plusieurs sur toi. Il fait partie des indispensables du grimpeur de voie, autant pour t’assurer que pour accrocher tes chaussons à ton sac.

#5 De la magnésie

La magnésie est une poudre blanche qui permet d’absorber l’humidité présente sur tes mains et de moins glisser sur les prises. Ce sera ta meilleure alliée contre les mains moites ! Elle existe dans deux formes différentes, liquide ou en poudre. Si tu veux en savoir plus, je t’invite à lire notre article sur les différents types de magnésie.

#6 Une brosse

Ce petit objet te permettra d’enlever le surplus de magnésie sur les prises pendant ton ascension afin d’améliorer ton adhérence. La plupart des sacs à pof ont un emplacement prévu pour accueillir les petites brosses. Ainsi, tu l’as toujours sur toi et sans encombrement supplémentaire.

Bonus : les lunettes d’assurage

Si tu n’as jamais grimpé en voie, je sais ce que tu es en train de te dire : des lunettes pour grimper ? Vraiment ?!

Et bien oui, tout est question de confort ! Lorsque tu assures quelqu’un, tu dois toujours avoir les yeux sur lui. Les premiers relais, c’est facile, il est à seulement quelques mètres. Plus il monte, plus tu dois pencher ta tête en arrière pour le suivre. C’est une position très inconfortable, surtout si ton grimpeur reste longtemps sur la voie.

La solution pour éviter cette douleur aux cervicales : les lunettes d’assurage ! Elles sont constituées de prismes qui permettent de suivre ton grimpeur sans lever la tête. Ce n’est peut-être pas un des indispensables du grimpeur de voie mais pour l’avoir testé, on s’y fait vite et c’est très confortable.

Résumé : kit du grimpeur de voie

  1. Les chaussons, pour l’adhérence de tes pieds.
  2. Le baudrier, pour pouvoir t’accrocher à la corde.
  3. Le système d’assurage, pour pouvoir être freiné ou stoppé en toute sécurité.
  4. Les mousquetons, pour pouvoir relier la corde au grimpeur et le système d’assurage à la personne qui t’assure.
  5. La magnésie, pour l’adhérence de tes mains.
  6. La brosse, pour l’adhérence des prises.
  7. (bonus) Les lunettes d’assurage, pour le confort de tes cervicales.

Maintenant que tu connais les indispensables du grimpeur de voie, plus d’excuse ! Tu es presque prêt… Il ne te manque plus qu’un camarade de grimpe pour t’assurer. Il arrive que ça soit le plus difficile à trouver. 😂

Pour ton info, certaines salles disposent d’assureurs automatiques qui te permettent de grimper tout seul. Donc prends tes chaussons, ton baudrier & co., et direction la salle de voie la plus proche.

Pour ce qui est de grimper en falaise, il te faudra davantage de matériel. On se retrouve dans un prochain article pour faire le point sur le kit des indispensables pour grimper en falaise. 🧗‍♂️

[Coup de coeur #2] PACK FORCE

« J'aimerais bien avoir le haut du corps plus musclé et des jambes toniques... »

💪 Impossibilité de faire un mouvement dynamique ? Difficulté à effectuer un mouvement de traction suffisamment ample ? Trop faible poussée sur ses jambes ? Il arrive un niveau où il n’est plus possible de progresser sans passer par la case musculation..

💬 Le renforcement avec des bandes élastiques va vous permettre de considérablement débelopper vos muscles profonds grâce à une tension progressive et continue lors des mouvements. Renforcer ses muscles profonds est une priorité pour progresser en escalade, cela permet de limiter les risques de blessures et développer sa puissance musculaire, sa tonicité et sa résistance.