Tout grimpeur s’est déjà posé cette question : magnésie liquide ou en poudre ? De plus en plus de salles interdisent la magnésie en poudre au profit de la magnésie liquide, en prétextant notre santé. Mythe ou réalité ? Et qu’en est-il de l’efficacité de chacune ? L’équipe Climb Camp répond à vos questions !

La magnésie en poudre

Ce qu’on appelle magnésie est en fait du carbonate de magnésium. On la trouve sous forme solide dans la nature. C’est sa forme poudre qu’on connaît tous et qu’on utilise lors de nos séances. Elle est aussi utilisée dans d’autres sports comme la gymnastique, l’altérophilie ou encore le crossfit. Elle permet d’absorber la sueur des mains pour les assécher : adieu les mains moites !

Magnésie liquide ou en poudre - Grimpeur

On va pas se mentir, la magnésie en poudre, c’est hyper pratique. Bloc, voie, intérieur ou extérieur, notre sac à pof nous suit partout. Autour de la taille ou à la main, on glisse nos mains dedans et, ni une ni deux, on est prêts à grimper.

L’avantage avec la magnésie en poudre c’est qu’on peut repoffer très facilement pendant une ascension. Dès qu’on arrive à se reposer à une seule main sur une prise, l’autre main est libre et on peut accéder au sac à poff.

En ce qui concerne l’efficacité du produit, la magnésie en poudre remplit son rôle. La sueur est absorbée, on glisse moins sur les prises. Évidemment, des facteurs externes comme votre niveau de sudation, la température et l’humidité ambiante peuvent fortement influencer la performance.

Ces dernières années on nous met de plus en plus en garde concernant les effets de la magnésie en poudre sur notre santé. Aussi pratique soit-elle, la magnésie en poudre est très volatile. Quand on en met sur nos mains, les alentours en profitent aussi. Lorsqu’on grimpe en extérieur elle se propage rapidement, mais en salle, c’est une toute autre histoire…

Aux heures de pointe, il n’est pas rare de voir un nuage de magnésie au pied des voies. Une récente étude de l’Université technique de Darmstadt (Allemagne) assimile la magnésie dans l’air aux particules fines présentes dans l’industrie. Même si les conditions dans lesquelles cette étude a été faite ne sont pas forcément représentatives de la majorité des salles d’escalade, on se doute tous que l’air de nos salles n’est pas le plus pur qui soit.

Autre problème avec certaines magnésies en poudre, c’est qu’elles ne sont pas composées uniquement de carbonate de magnésium. Les fabricants ajoutent d’autres composants, comme, par exemple, la silice. Même à petite dose, une exposition répétée à cet élément est toxique et peut entraîner des maladies.

Face à ces questionnements, certains grimpeurs délaissent la magnésie en poudre au profit de la magnésie liquide. Oui, vous aussi, vous vous demandez comment « magnésie » et « liquide » peuvent fonctionner pour nous empêcher d’avoir les mains moites… On vous explique !

La magnésie liquide

La magnésie liquide est en fait de la magnésie en poudre à laquelle on a ajouté de l’alcool et, parfois, de l’épaississant ou de la résine.

Alors comment de la magnésie liquide peut-elle bien assécher nos mains ?!

L’explication est assez simple. Au contact de l’air et de notre peau, l’alcool contenu dans la magnésie s’évapore. Le produit sèche et nos mains sont pleines de poudre. Comme si on les sortait du sac à poff ! Globalement, la magnésie liquide tient mieux que la magnésie en poudre.

Magnésie liquide ou en poudre, le résultat est le même. Mais le principal avantage de la magnésie liquide est qu’elle est beaucoup moins volatile. C’est l’effet d’évaporation de l’alcool qui sèche nos mains et la magnésie, on a donc pas (ou peu) diffusé de magnésie dans l’air.

C’est la raison pour laquelle de plus en plus de salles interdisent la magnésie en poudre au profit de la magnésie liquide.

Il ne faut pas oublier que les salles d’escalade ne sont pas seulement des salles d’escalade. Ce sont aussi des lieux de vie souvent constitués d’espaces ouverts à tous, des restaurants… Donc la magnésie des grimpeurs se propage partout. Même les personnes qui ne grimpent pas respirent un air chargé en particules de magnésie.

Les enjeux santé sont importants mais l’utilisation de la magnésie liquide a des inconvénients. En effet, il faut avoir ses deux mains libres pour pouvoir les tartiner de magnésie liquide. En bloc, ce n’est pas gênant car les voies sont courtes. Pour les voies plus longues, c’est très compliqué (voire impossible) d’en remettre pendant l’ascension.

De plus, la résine contenue dans certains produits ont pour effet d‘encrasser les prises beaucoup plus vite et ce, malgré des brossages plus intensifs. Un nettoyage des prises plus fréquent s’impose, et donc, un rythme d’ouverture plus soutenu pour les ouvreurs. Le problème est que la « durée de vie » d’une ouverture en salle est aux alentours de 3 à 6 semaines… Ce qui laisse le temps de déposer pas mal de pof !

Conseils d’utilisation de la magnésie

Vous l’aurez compris, il n’y a pas de produit miracle. Qu’on soit adepte de magnésie liquide ou en poudre, il faut faire des choix entre les points positifs et négatifs de chacun. Cependant, quelques solutions simples existent pour minimiser les inconvénients de chaque type de magnésie.

#1 L’aération

Une solution simple est d’améliorer l’aération des salles. En évacuant mieux la magnésie en suspension dans l’air, la qualité de l’air devient meilleure. Si on ne peut pas faire travaux, une solution toute simple est d’ouvrir la porte de la salle. Et puis ça permet aussi d’évacuer les odeurs de transpiration… 😉

#2 Mettre de la magnésie dans une quantité raisonnable

Magnésie liquide ou en poudre - Nuage de magnésie

Non, ce n’est pas parce que tes mains sont d’un blanc immaculé que tu grimperas mieux ! Pense à ceux qui sont autour de toi, n’en mets pas des tonnes.

#3 Nettoyer les prises après son passage

Qu’on utilise de la magnésie liquide ou en poudre, on passe un petit coup de brosse sur les prises les plus sales quand on a fini notre voie. On ne laisse pas le temps à la magnésie de s’incruster dans la prise ! Les grimpeurs suivants te diront merci. 😉

Magnésie liquide ou en poudre, petit récap’

Magnésie en poudreMagnésie liquide
Avantages– Facilement transportable
– On peut repoffer pendant une ascension
– Peu volatile
– Tient mieux sur les mains
Inconvénients– Très volatile
– Pollution de l’air ambiant
– Composition pas toujours clean
– Impossible de repoffer pendant une ascension
– Encrassement plus rapide et plus résistant
– Ça coûte cher…

Voilà, vous savez tout. Il ne vous reste plus qu’à choisir entre magnésie liquide ou en poudre ! Ou même pas magnésie du tout, après tout, vous faites comme vous voulez ! 😉

[Coup de coeur #2] PACK FORCE

« J'aimerais bien avoir le haut du corps plus musclé et des jambes toniques... »

💪 Impossibilité de faire un mouvement dynamique ? Difficulté à effectuer un mouvement de traction suffisamment ample ? Trop faible poussée sur ses jambes ? Il arrive un niveau où il n’est plus possible de progresser sans passer par la case musculation..

💬 Le renforcement avec des bandes élastiques va vous permettre de considérablement débelopper vos muscles profonds grâce à une tension progressive et continue lors des mouvements. Renforcer ses muscles profonds est une priorité pour progresser en escalade, cela permet de limiter les risques de blessures et développer sa puissance musculaire, sa tonicité et sa résistance.